Habitats des Odonates


Habitats / jeudi, juillet 29th, 2021

L’étude des habitats des Odonates est une démarche au quotidien à partir du moment où on réalise des relevés de terrain. Le Groupe Sympetrum s’est particulièrement investi dans le suivi et l’identification des habitats des Odonates et continue de le faire.

En 1988, la place des Odonates dans les milieux de tourbière est présentée au Congrès du Groupe d’Etude des Tourbières (Deliry 1988), alors que l’Association était naissante.

En 1997, les premières bases d’une Liste Verte ont été préparées à partir des tableaux édités dans l’Atlas régionale (Deliry 1997), eux-mêmes inspirés de Dommanget (1987). Elles sont présentées et validées lors du Séminaire odonatologique des Réserves Naturelles de France qui s’est tenu à Grenoble le 21 mars 1998 et débouche sur l’édition d’un document adéquate (Deliry & Faton 1998).

En parallèle l’équipe des Réserves Naturelles de France travaille sur un protocole qui est toujours le fondement des principales méthodes de suivi quantitatives sur les Odonates en France : Odonates & Macrophytes (Pont & al. 1998, 1999 ; Faton 2000-2001). On lui a opposé un Martinia complet sur le thème de la bioindication chez les Odonates (Masselot & Nel 2003), néanmoins le protocole continue de prouver son efficacité dans les grandes lignes.

En parallèle à ces travaux, en relation avec les notions d’écoentolomologie développées pour les Orthoptères, des réflexions entamées dès la fin des années 1990 ont été menées par Cyrille Deliry sur cette thématique. Si les recherches dans ce sens ont été assez poussées, elles n’ont pas été publiées.

De l’étude des habitats découle les principes de leur gestion odonatologique. Ainsi un Cahier technique sur la question a été préparé en collaboration avec le CREN (Deliry & Faverot 1999).

L’Atlas régional (Deliry 2008) a pour originalité de préciser avec le maximum de précision les habitats odonatologiques basés sur l’expérience régional. On sort ainsi de la définition basique des habitats chez les Odonates : « fréquente les milieux stagnants et les eaux courantes lentes » ou « espèce des eaux courantes » !.

Les récents travaux et protocoles RhoMeo se basent sur les tableaux que nous avions préparés pour la Liste Verte (Deliry & Faton 1998) et sont complétés par des tableaux révisés par Cyrille Deliry et adaptés par le comité de suivi de ces protocoles de suivi odonatologique (RhoMeo 2014).

Quelques références

  • Deliry C. 1988 – Les Libellules des milieux de tourbière de la région Rhône-Alpes. – C.R. des 3èmes Rencontres annuelles du GET 30/6 au 3/7/1988.
  • Deliry C. 1997 – Atlas des Libellules de la région Rhône-Alpes, premier volet: les espèces rares et menacées des départements des Alpes du nord françaises, Isère, Savoie, Haute Savoie. – Sympetrum, 12, 13 et 14 : Non paginés.
  • Deliry C. (coord.) 2008 – Atlas illustré des Libellules de la région Rhône-Alpes. – Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble, éd. Parthénope, Mèze : 404 pp.
  • Deliry C. & Faton J.M. 1998 – Liste Verte des Libellules du Sud-Est de la France. – Concept & Méthodes, Sympetrum.
  • Deliry C. & Faverot P. (réd.) 1999 – La prise en compte des Libellules dans la gestion des marais et tourbières. Technique de mantien et de restauration d’habitats menacés. – CREN, Cahier technique, 6 : 8 pp.
  • Dommanget J.L. 1987 – Etude Faunistique et Bibliographique des Odonates de France. – Inventaire de Faune et de Flore, SFF, MNHN, Paris : 283 pp.
  • Faton J.M., 2000-2001 – Surveillance des milieux aquatiques par le suivi des odonates et des hydrophytes. in Seconde journée d’échanges techniques entre les gestionnaires des espaces naturels de Rhône-Alpes : 16-21. 
  • Masselot G. & Nel A. 2003 – Les Odonates sont-ils des taxons bio-indicateurs ? – Martinia, 19(1) : 7-40.
  • Pont B., Faton J.M., Pissavin S. (coord.) 1998 – Protocole de suivi à long terme des peuplements hydrophytes et odonates comme descripteurs de fonctionnement des hydrosystèmes. Programme test sur 19 Réserves Naturelles ou Réserves Naturelles volontaires de France. – RNF, Minist. Env., rapport de fin de contrat.
  • Pont B., Pissavin S., Faton J.M. 1999 – Plantes et libellules, nouveaux descripteurs des milieux aquatiques. – La Lettre des Réserves Naturelles, 51 : 4-5.
  • RhoMeo 2014Intégrité du peuplement d’odonates. – Boîte à outils de suivi des zones humides, RhoMeo. – PDF LINK