Massif de Belledonne (Isère et Savoie)


Isère, Sites odonatologiques / samedi, mai 22nd, 2021

Photographie d’entête – © Jean Guérin – Tourbière de l’Arselle

Le Massif de Belledonne est une chaîne formée essentiellement de roches cristallines de près de 80 km de long formant une ligne de crête oscillant entre 2300 et 3000 m d’altitude dominant à l’est la vallée du Grésivaudan. Les lacs et les tourbières y sont nombreux, mais situés en arrière des Préalpes, le massif est relativement peu arrosé en terme de pluviométrie. On connaissait dans les années 1990 sur ce massif relativement bien étudié du point de vue odonatologique 25 stations présentant des espèces en Liste Rouge (Deliry 1997) ; cinq sites exceptionnels pour le département y sont indiqués (Deliry 1999-2000). On y trouve, en particulier dans le Sud, d’importantes populations de Somatochlora metallica et Lestes dryas. Dans les années 2000, ce sont une quarantaine de telles stations qui étaient connues (Deliry 2000, 2006). Des espèces comme Aeshna cyanea et Coenagrion puella vivant plutôt à basse altitude généralement y sont en progression, alors qu’on note un déclin de Coenagrion hastulatum selon Deliry (2000).

Somatochlora metallica – © Michel Descremps – Expodonates

L’étude odonatologique du Massif a commencé avec les travaux de Charles Degrange dès la fin des années 1950 (Degrange & Seassau 1970, 1974), si bien qu’on a plus d’un demi siècle de connaissances historiques sur les Libellules de Belledonnne. Le site du Crêt du Poulet a été l’objet de deux articles précurseurs (Auzière & Juliand 1988, Zannoni 1991). Les actions du Groupe Sympetrum sont entamées dans les années 1980 et concernent d’abord la Tourbière de Montendry (Deliry 1989, 1999), ainsi que la décennie suivante les les Lacs Luitel et Praver (Deliry 1993, 1998). Au cours des années 1990, des menaces sur les zones humides sur le secteur de Chamrousse nous engagent (Deliry 1991). Néanmoins malgré toutes ces recherches, les connaissances fondamentales du massif évoluent peu : ainsi Charles Degrange connaissait déjà 12 espèces patrimoniales dans les années 1951 et elle ne sont pas plus de 15 dans les années 2000 (Deliry 2000). Les premières prospections avaient donc déjà été particulièrement pertinentes. Toutefois le nombre total d’espèces connues entre les années 1960 (13 espèces) et les années 2000 (30) est en progression. Ce sont les connaissances du fond, c’est-à-dire de la faune ordinaire qui a progressé ou du moins ont été mieux publiées. C’est alors qu’une synthèse partielle sur le massif est éditée (Deliry 2000). Enfin la Tourbière de l’Arselle est l’objet d’un Dossier Rouge supplémentaire de l’association (Deliry 2010, 2013).

Références principales

  • Auzière C. & Juliand P. 1988 – Observations odonatologiques en Belledonne. – Sympetrum, 2 : 9-31.
  • Degrange C. & Seassau M.D. 1970 – Odonates de quelques hautes tourbières à sphaignes du Dauphiné. – Trav. Labo. Hydrobiol. Piscic. Grenoble, 61 : 89-106.
  • Degrange C. & Seassau M.D. 1974 – Odonates Corduliidae de Savoie et du Dauphiné. – Trav. Labo. Hydrobiol. Piscic. Univ. Grenoble, 64/65 : 289-308.
  • Deliry C. 1989Tourbière de Montendry (Savoie). – Dossier Rouge du GRPLS n°4.
  • Deliry C. 1991Les Marais sur Chamrousse. Secteur des Gaboureaux (Isère). – Dossier Rouge du GRPLS n°6.
  • Deliry C. 1993Les Odonates du secteur du Luitel. – Pré-rapport d’étude du GRPLS.
  • Deliry C. & Funkiewiez K. 1995Rapport d’observation à la tourbière de l’Arselle, visite du 5 juillet 1995. – Rapport diagnostic du GRPLS.
  • Deliry C. 1997 – Atlas des Libellules rhônalpines. 1er volet espèces rares et menacées dans le nord des Alpes françaises. – Sympetrum, 12 à 14 : 200 pp. environ.
  • Deliry C. 1998Les Libellules (Odonata) des Lacs Luitel et de Praver. – Dossier d’Etude du GRPLS : 14 pp.
  • Deliry C. 1999Tourbière de Montendry (Savoie). – Dossier d’Etude du GRPLS : 21 pp. + ann.
  • Deliry 1999-2000 Catalogue des sites odonatologiques remarquables du département de l’Isère. – Dossier d’Etude du GRPLS : 101 pp.
  • Deliry C. 2000Les Libellules (Odonata) du Massif de Belledonne (Département de l’Isère – Communes de « Espace Belledonne »). – Dossier d’étude du GRPLS : 34 pp. – PDF
  • Deliry C. (coord) 2008Atlas illustré des libellules de la région Rhône-Alpes. – Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelles de Grenoble, éd. Biotope, Mèze (coll. Parthénope) : 408 pp.
  • Deliry C. 2010La Tourbière de l’Arselle. – Dossier Rouge du GRPLS n°45.
  • Deliry C. 2013bOdonates des Tourbières et Lacs de montagne en Isère. – Dossier d’Etude du GRPLS.
  • Deliry C. & Juton M. 2014Odonates des Tourbière et Lacs de montagne en Isère. – Dossier d’Etude du GRPLS, nouvelle édition.
  • Eydan M. 2012 Odonates du Luitel. Inventaire et propositions de suivi. – RN du Luitel, ONF Isère.
  • Zannoni C. 1991 – Les Libellules de montagne et leur milieu. Etude d’une zone humide d’altitude. Massif de Belledonne (Isère). – Sympetrum, 4/5 : 9-20.