38 – Odonates de l’Isère


Départements, Isère, Leucorrhinia caudalis / vendredi, septembre 30th, 2022

Coordination départementale [1]

  • Nicolas Souvignet, Angélique Pruvost et Cédric Jacquier.
  • Coordinateur d’honneur : Cyrille Deliry.
La mascotte du département : Leucorrhinia caudalis – © Laurent Valette

78 espèces dans le département de l’Isère

Record national pour un département

Dont Ophiogomphus cecilia qui a été découvert en 2015, à classer en catégorie DD.

Liste d’alerte (2013)

  • Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2013Liste Rouge des Odonates de Rhône-Alpes & Dauphiné 2013. – Col. Concepts & Méthodes, Groupe Sympetrum, Histoires Naturelles, n°25bis. – PDF
  • RE 2013 – Coenagrion lunulatum, Sympecma paedisca
  • CR 2013 – Gomphus simillimus, Leucorrhinia pectoralis, Sympetrum depressiusculum
  • EN 2013 – Coenagrion pulchellum, Lestes dryas, Leucorrhinia albifrons, Leucorrhinia caudalis, Somatochlora arctica, Stylurus flavipes
  • VU 2013 – Coenagrion hastulatum, Cordulegaster bidentata, Epitheca bimaculata, Erythromma najas, Leucorrhinia dubia, Somatochlora alpestris, Somatochlora metallica, Sympetrum danae, Sympetrum flaveolum, Sympetrum meridionale, Sympetrum vulgatum
  • NT 2013 Aeshna grandis, Aeshna juncea, Brachytron pratense, Coenagrion mercuriale, Coenagrion scitulum, Cordulia aenea, Gomphus vulgatissimus, Ischnura pumilio, Lestes barbarus, Lestes virens, Somatochlora flavomaculata
  • DD 2013Calopteryx xanthostoma, Oxygastra curtisii, Platycnemis latipes, Sympetrum pedemontanum
  • DD 2015Ophiogomphus cecilia
  • Liste orange 2013 Boyeria irene (indicatrice), Calopteryx haemorrhoidalis (rare), Cordulegaster boltonii (indicatrice)

Plan Départemental d’Actions Odonates (2010)

  • Deliry C. 2010Observatoire des Odonates de l’Isère. – Doc. GRPLS.

Catalogue départemental

  • Deliry C. 1999-2000 – Catalogue des sites odonatologiques remarquables du département de l’Isère et contribution à la réflexion sur les ZNIEFF en Rhône-Alpes (38). – Coll. Dossiers d’Etude du Groupe Sympetrum : 101 pp.

Synthèses

  • Deliry C. 1994Isère (38). – Dossier Rouge n°10, spécial Directive Habitats, GRPLS.
  • Deliry C. 1995Les sites odonatologiques remarquables de l’Isère. Spécial Znieff (38). – Dossier d’Etude du GRPLS : 6 pp.
  • Deliry C. 1997Hiérarchisation des priorités de conservation des Libellules dans le département de l’Isère. – Doc. Sympetrum : 5 pp.
  • Deliry C. 1997 – Atlas des Libellules de la région Rhône-Alpes, premier volet: les espèces rares et menacées des départements des Alpes du nord françaises, Isère, Savoie, Haute Savoie. – Sympetrum, 12, 13 et 14 : Non paginés.
  • Deliry C. (coord.) 2008Atlas illustré des Libellules de la région Rhône-Alpes. – Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble, éd. Parthénope, Mèze : 404 pp.
  • Deliry C. & Juton M. 2014Odonates des Tourbières et Lacs de montagne en Isère. – Dossier d’étude Sympetrum.
  • Loose D. 1987 – Première liste commentée des Odonates en Isère. – Sympetrum, 1 : 31-50.
  • Loose D. & Deliry C., 1987 – Les Libellules dans les Alpes du Nord. – Martinia, 5 : 26-27.

Nouvel Atlas départemental (2014)

Envisagé dès 2010 dans le cadre du Plan d’Action départemental, cet Atlas est édité en ligne tout début 2014 selon les principes d’une rédaction très simple.

  • Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2014Nouvel Atlas des Libellules de l’Isère. – Concepts & Méthodes, Sympetrum.

Pôles odonatologiques

  • Grenoble (cf. LPO Isère) – Isle Crémieu (cf. Lo Parvi) – Pays Viennois (cf. Gère Vivante) – Pays Voironnais (cf. Pic Vert)
  • Sites : Lac Luitel, etc…

Histoire odonatologique de l’Isère

Liens Internets

[1] – Anciens coordonnateurs : Aurélien Bourdin (2019-2020) – Mathieu Juton – David Loose [2].

[2] – Si cet observateur a réalisé ses premières armes odonatologiques essentiellement en 1985 sur le département de l’Isère, c’est le 3 mai 1986 qu’à partir d’une rencontre de Cyrille Deliry avec Jean-Pierre Boudot et Gilles Jacquemin à l’étang de Haute-Jarrie, que dans la même après-midi sont nées les premières bases de la fondation du Groupe Sympetrum qui sera créé en décembre de la même année et travaillera dans un premier temps sur l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie avant d’élargir ses actions à la région Rhône-Alpes en 1991. Le travail de coordination départementale commence donc officiellement en décembre 1986.