Groupe Sympetrum

Accueil > Données et Atlas > Vos données

Vos données

mardi 11 juillet 2017, par Cyrille Deliry

Valorisez vos observations - Transmettez vos données

Portail de saisie de données en ligne
▪ 01 - Faune Ain
▪ 07 - Faune Ardèche
▪ 26 - Faune Drôme
▪ 38 - Faune Isère
▪ 42 - Faune Loire
▪ 69 - Faune Rhône
▪ 73 - Faune Savoie
▪ 74 - LPO Haute-Savoie
L’ensemble des données rhônalpines saisies sur ces sites reviennent à Sympetrum dans le cadre d’une collaboration entre notre association et la LPO région ainsi que les CORA et LPO locales.
En collaboration avec la LPO.
Vous pouvez aussi : utiliser votre propre base, un tableur style excel, photocopier vos carnets de terrain ou les scanner, utiliser une fiche papier de votre choix et la transmettre par mail à email


Participez à l’Enquête exuvie


Base régionale et bases départementales

La base de donnée est coordonnée au niveau régional par C.Deliry. Il y a par ailleurs une base par département gérée dans les Hautes-Alpes, l’Isère par N.Souvignet et la Savoie par D.Mouchené et A.Giusti, dans l’Ain par V.Baux et R.Krieg-Jacquier, en Ardèche par A.Ladet et P.Juliand, dans la Drôme par J.M.Faton, dans la Loire par Y.Boeglin et J.Sthème de Jubécourt, dans le Rhône par B.le Mell et en Haute-Savoie par B.Bal et M.Hébert.
L’ensemble est restitué sous forme d’un Atlas en ligne. Vous y trouverez la liste des principaux observateurs en bas de la page correspondante.


D’intenses échanges de données par conventions

Dans l’Ain, une convention d’échange de données concerne la Frapna Ain et Faune Ain, ainsi que l’ONC de la Dombes. Elle est en projet avec le Marais de Lavours.
Dans les Hautes-Alpes, une base de données est à mettre en place avec le Grenha. Les données ont été transmises dans le cadre de l’Atlas des Odonates de Paca de la SfO. Une convention est en préparation avec le PN des Ecrins, avec Silene Paca et en projet avec Faune Paca.
En Ardèche les données sont traditionnellement échangées avec la Frapna Ardèche. Une convention est en préparation avec les Gorges de l’Ardèche. Une convention d’échange de données concerne Faune Ardèche.
Dans la Drôme les données sont co-gérées dans le cadre de la dynamique Entre Amis et en collaboration avec la Réserve des Ramières. Une convention d’échange de données concerne Faune Drôme et le Parc Naturel du Vercors.
En Isère les données sont co-gérées dans le cadre de la dynamique Entre Amis. Une convention d’échange de données concerne Faune Isère et le Cen Isère ainsi que le Parc Naturel du Vercors et Drac Aval. Des échanges traditionnels existent avec Nature Vivante, Lo Parvi et l’Ile de la Platière. Des conventions sont en projet ainsi qu’avec le Pic Vert.
Dans la Loire les collaborations sont particulièrement intenses (voir Atlas de la Loire). Une convention d’échange de données existe avec la Frapna Loire, Faune Loire et le PNR du Pilat. Un échange au moins ponctuel a par ailleurs concerné les Monts de la Madeleine.
Dans le Rhône une convention d’échange de données concerne la Frapna Rhône et Faune Rhône. Les échanges sont à développer avec l’Ile du Beurre.
En Savoie une convention d’échange de données concerne Faune Savoie et le PN de la Vanoise. Les données sont régies en outre par une charte dans le cadre de nos collaborations avec l’Observatoire de la Biodiversité en Savoie. Nous préparons en outre une - nouvelle - convention avec le Cen Savoie.
En Haute-Savoie la base est co-gérée traditionnellement avec le Cen Haute-Savoie. Une convention d’échange de données concerne la Lpo Haute-Savoie et la Frapna Haute-Savoie.

Nous avons en outre contribué à l’Atlas national - en préparation - dans le cadre du programme Invod, aux Atlas du Gard avec Gard Nature, de Paca avec la SfO Paca, de Bourgogne avec le Groupe Odonate Bourgogne et du Languedoc Roussilon dans le cadre de l’Atlas des Libellules et Papillons de cette région, ainsi qu’à un Atlas du Bassin genevois en préparation.


Les 7 grands principes

1. Possibilité à chacun de demander la confidentialité de certaines données.
2. Données systématiquement associées à leur inventeur.
3. Marquage des données échangées avec le nom de la structure source.
4. Les données diffusées sont synthétisées et commentées.
5. Les données d’espèces menacées ne sont diffusées que dans des documents privés.
6. Les données âgées de plus de 20 ans et non actualisées depuis sont réputées libres.
7. Les échanges se font à peu près tous les ans. Les publications sont échangées entre les structures.