La validation des données d’espèces du Plan Régional d’Actions en faveur des Odonates (Rhône-Alpes) est soumise à un protocole qui se décline selon la nouveauté des observations, selon qu’il s’agit d’un nouveau département pour l’espèce, une nouvelle localité ou selon les données les plus générales en particulier sur des sites qui ne sont pas suivis par un observateur donné. Les témoins photographiques peuvent dans divers cas être remplacés par d’autres éléments matériels tels que la récolte et la fourniture d’exuvies.