Erratum de l’Atlas 2008


Atlas 2008 / dimanche, août 29th, 2021

Alors que depuis 2010 nous n’avions pas trouvé de difficultés avec l’Atlas, nous venons d’ajouter deux nouvelles erreurs détectée en août 2021 à notre ouvrage. Celles-ci sont mises en évidence ci-dessous (pp. 115, 372, 373, 398 et 400).

Deliry C. (coord) 2008 – Atlas illustré des libellules de la région Rhône-Alpes. – Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble, éd. Biotope, Mèze (collection Parthénope) : 408 pp.

Page 82Calopteryx virgo – Synonymes (haut de page) : Préciser Agrion colchicus Eichwald, 1837 par Agrion colchicus von Eichwald, 1837 [Complément indiqué le 28 juillet 2009]

Page 98Lestes sponsa – Espèce indiquée (haut de page) : Remplacer Dessaix (1848) par Dessaix (1858) [Erreur indiquée le 31 juillet 2008]

Page 111Sympecma fusca – Espèce indiquée (haut de page) : Remplacer Dessaix (1848) par Dessaix (1858) [Erreur indiquée le 31 juillet 2008]

Page 115Sympecma paedisca – La note n°3 de bas de page est erronée. Elle se base sur une interprétation maladroite d’un article allemand que ne faisait que citer la mention de Jurzitza. L’espèce n’a jamais été signalée dans les Alpes-Maritimes et son unique indication en France ne concerne que le département de l’Isère [Erreur indiquée le 29 août 2021]

Page 191Boyeria irene –Dans les informations en début de monographie, sous En augmentation dans l’Ain, ajouter l’omission suivante : Liste Verte (Sud-Est de la France) (2000) : Typique* des grands cours d’eau [Omission indiquée le 5 août 2009]

Page 203Aeshna subarctica – Photo manquante (Cyrille DELIRY) [Omission indiquée le 12 octobre 2008]

Page 206Aeshna cyanea – Inversion des photographes : l’individu en vol est de Françoise CARETTE et la ponte est un cliché de Daniel GRAND [Erreur indiquée le 12 octobre 2008]

Page 254Onychogomphus forcipatus

  • Record d’altitude : Corriger : La note n°6 : Deux individus le 15 juillet 1999 à Eourre (05 – S.Bence), se rapportant à l’altitude record de 1350 mètres dans la région. > Ce sont bien deux individus qui ont été observé par S.Bence, mais sur la commune voisine de Saint-Vincent-sur-Jabron, dans les Alpes-de-Haute-Provence et à une altitude 1250 mètres environ. L’altitude record régionale suite à ces corrections se trouve toujours dans les Hautes-Alpes, sur un lac de la Commune d’Esparron où 1 individu a été observé le 13 juillet 2003 (05 – J.C.Gattus). [Erreur corrigée le 1er mars 2010]
  • Vers la fin du texte principal, le rappel de la note de bas de page n°9 a sauté et se rapporte à la date du 5 octobre 2004 [Omission indiquée le 10 novembre 2009]

Page 259Ophiogomphus cecilia – Carte : suite aux erreurs indiquées ci-dessous la carte de l’espèce est à reprendre. Les deux points les plus au sud du département de la Loire sont erronés et concernent Oxygastra curtisii. Une nouvelle carte est actuellement en préparation et sera mise en ligne sur cette page. Les points erronés sont indiqués ci-dessous [Erreur indiquée le 1er novembre 2008].

Page 273Oxygastra curtisii – Carte : Suite à un mélange de données indiqué au niveau de la page 260 pour Ophiogomphus cecilia plus haut, la carte d’Oxygastra curtisii doit être légèrement complétée pour le département de la Loire. Ceci ne concerne qu’un nouveau point. [Erreur indiquée le 1er novembre 2008]

Page 337Leucorrhinia caudalis – Inversion des photographes : la femelle a été réalisée par Pierre JULIAND, le mâle par Jérôme BAILLY [Erreur indiquée le 1er novembre 2008]

Page 362Sympetrum vulgatum – Erreurs photographes : Accouplement par Pierre JULIAND et gros plan de Sympetrum striolatum par Christian MOLLARD. Il n’y a toutefois pas d’erreur page 397. [Erreur indiquée le 2 novembre 2008]

Sympetrum pedemontanum – La mention de 1922 attribuée à Ashby relève d’une erreur d’interprétation de la littérature ancienne (voir Ashby 1923 – PDF). Ceci a des conséquences majeures sur le texte. [Erreur indiquée le 28 août 2021]

  • Page 372 – Espèce indiquée – Supprimer la mention du 6 juillet 1922 attribuée à Ashby et Remplacer par Anonyme le 1er août 1958 à Ayse (Haute-Savoie) selon un exemplaire de collection conservée au musée des Confluences (Lyon) (collection André Primot – Société Linnéenne de Lyon).
  • Page 372 – Chapô – Supprimer le début du texte et ne conserver que Trois quarts de siècle plus tard… ; les premières mentions pour la Drôme ont été rapportées par Dommanget (2001) : « capturé aux environs de Pierrelatte (Drôme) par Stephen Berne, le 16 juillet et le 2 août 1976. Les imagos volaient à proximité d’un canal. » Il ne s’agit toutefois pas de la première mention régionale circonstanciée qui est celle du 1er août 1958 rapportée plus haut.
  • Page 373 – L’indication dans le bassin de l’Aygues reste correcte car l’espèce y est bien présente (pas d’erreur).

Page 396 – Index des auteurs et co-auteurs des monographies des espèces –
Ajouter STEFANIAK Sandrine à la liste : Relectures [Omission indiquée le 8 octobre 2008]

Page 397 – Index des photographes et illustrateurs – Ajouter MATHIEU Roger à la liste des illustrateurs : Habitat de Coenagrion caerulescens dans le lit de la Drôme (page 146) [Omission indiquée le 2 août 2008]

Page 398 – Bibliographie (1ère colonne) – La référence correcte d’Ashby (1923) est la suivante : Ashby E.B. 1923 – A summer holiday at Nyons (Drôme) and la Sainte Baume (Var) in July 1922. – Entomologist’s rec. Var, 35 (3) : 48-53.

Page 400 – Bibliographie (1ère colonne) – Ajouter la référence suivante : Dommanget J.L. 2001 – Captures intéressantes d’odonates en France. – Notul. odonatol., 1 (7) : 120-121.

Page 401 – Bibliographie (3ème colonne) – Remplacer Jurtizta G. 1961 par Jurzitza G. 1961 [Erreur indiquée le 28 août 2009]