Recours juridiques lancés par le groupe Sympetrum demandant la remise en état immédiate


Le Groupe Sympetrum a l’action pour la préservation des Zones Humides : une prairie humide (une caricaie) ainsi qu’une mare à libellules ont été asséchés le long de la rivière Drôme en novembre 2019 (drains de 500 mètres de long, profond de 1,5 mètre). Cette zone humide fait plus de 2 ha. Ce serait un précédent dans la vallée de la Drôme de destruction de ZH de grande taille, figurant à l’inventaire du SAGE de la Drôme. 

A l’issue du constat photos de drone + nom de l’entreprise faisant les travaux, nous avons fait un envoi de ces éléments auprès du responsable du service eau et environnement de la DDT. Le conseil d’administration du Groupe Sympetrum a demandé la remise en état du site avec une astreinte administrative financière et il a mandaté une avocate de Die pour ester en justice si besoin (décision du CA de l’association du 30 novembre). Cette affaire a été présentée le 18 décembre 2019 à la Commission Locale de l’Eau (CLE) par le représentant de la FRAPNA Drôme, le Dr. Roger Mathieu.

L’action fermement engagée par notre association a été très appréciée par les membres de la CLE (réunion du 18 décembre 2019), notamment par les représentants de la DDT, AFB, du Syndicat de la rivière Drôme, du Conseil Départemental … etc. Nous avons obtenu un soutien unanime.

Il est bon de rappeler que l’assèchement des Zones Humides est un non-sens dans le contexte du réchauffement climatique ; bravo à l’association régionale Groupe Sympetrum et merci pour votre soutien comme adhérent du Groupe.

Jean-Michel Faton (Président)