OdoRunAlpes – A la recherche de Sympetrum depressiusculum sur la basse vallée de la Dranse


Haute-Savoie, OdoRunAlpes, Sympetrum depressiusculum / samedi, janvier 23rd, 2021

Compte-rendu des OdoRunAlpes du 6 septembre 2020

OdoRunAlpes organisé en collaboration avec le Groupe Odonat’74 et France nature environnement Haute-Savoie.

Cet OdoRunAlpes a été réalisé dans des conditions sanitaires particulières sur une seule journée (au lieu d’un week-end) comme à l’accoutumé. Une autorisation préfectorale et une convention avec EDF ont été obtenues. Les données ont été saisie sur le site de Visionature afin de rejoindre les bases de données du pôle régional invertébrés puis pas rebond, la base national au travers du SINP.

Nous étions 17 participants motivés pour parcourir les habitats potentiellement favorables à Sympetrum depressiusculum sur la partie aval de la Dranse. Effectivement cette espèce menacée d’extinction en France (en danger en France et vulnérable en Europe) et faisant partie des espèces du Plan National d’Action et de sa déclinaison régionale est confirmée uniquement sur cette partie du département. Les travaux prévus dans le cadre de la restauration hydromorphologique de la Dranse pourraient avoir un impact sur les habitats de cette espèce. C’est pourquoi en 2019 un bureau d’étude a été mandaté dans le cadre de ce projet pour faire de premiers inventaires (l’espèce a été découverte sur ce territoire en 2016). Pour avoir une meilleure visibilité de la répartition de l’espèce au droit des Dranses et pouvoir éviter la destruction des habitats de l’espèce, nous avons réalisé cette sortie de naturalistes afin d’identifier les zones à préserver des travaux (sur lesquelles les impacts des chantiers pendant et après travaux devraient être suivis).

Au moins 63 individus de 10 espèces d’Odonates différentes ont pu être observés sous forme adulte, émergent et/ou d’exuvie. Parmi les observations réalisées, au moins 24 individus de Sympetrum depressiusculum ont été repérés (adultes et 1 exuvie).

En début de matinée, nous nous sommes rendus sur la mare temporaire du parc de la maison de la réserve des Dranses. Nous avons tous pu observer un mâle adulte de Sympetrum depressiusculum ainsi que d’autres espèces d’Odonates. Chacun des participants a pu prendre le temps d’étudier les critères de reconnaissance de l’espèce pour par la suite être capable de la reconnaître.

Nous sommes allés dans un second temps sur des sites situés en bordure de Dranse en rive droite, entre les vignes de Marin et le parking situé dans le virage de sortie de rond-point en allant sur la commune de Publier. Pour pouvoir couvrir l’ensemble du linéaire nous avons réalisé deux groupes. Aucun des groupes n’a observé Sympetrum depressiusculum ni des habitats qui pouvaient lui être favorable.

Après un pique-nique convivial en bord de Dranses, nous avons prospecté dans la réserve de la Dranse. Le linéaire parcouru en rive droite s’étend de l’amont à l’aval, de la route longeant le lotissement (au niveau du parking), à l’embouchure de la Dranse. Nous avons prospecté les ilots situés dans le lit de la Dranse. Sympetrum depressiuculum a pu être observé à de nombreuses reprises sur ce linéaire. Une exuvie de l’espèce a été récoltée entre les deux extrêmes des prospections (bien que le terrain n’ait pas été fait pendant la période d’émergence de l’espèce). 

Nous avons donc constaté que cette partie aval et en particulier les ilôts de l’embouchure de la Dranse sont les zones où les habitats de l’espèce sont présents : les préserver est indispensable au vu des enjeux patrimoniaux de cette espèce.

Crédit photo – ©© byncsa- Jean-Michel Faton