Atlas de Biodiversité Communale : Gorges de la Loire


Atlas de Biodiversité Communale, Loire, Sites odonatologiques / jeudi, juin 25th, 2020

Les Gorges de la Loire sont bien connues par la présence de populations remarquables de Sympetrum. Il s’agit pour Sympetrum depressiusculum, parmi les plus importants effectifs en France. Ces populations découvertes en 2002 par Stéphane Pissavin, sont suivi depuis 2006 alors qu’André Ulmer ajoute en révèle toute l’importance en ajoutant au tableau la présence de Sympetrum pedemontanum. La valeur odonatologique des gorges est alors renforcé suite à l’observation sur la Réserve Naturelle d’Oxygastra curtisii en 2012 par Emmanuel Véricel.

Hibou Grand-Duc, Circaète Jean-le-Blanc, Martre des Pins, Barbastelle et autres Chauves-souris, Sonneur à ventre jaune, Coronelle lisse… sont autant d’éléments du patrimoine faunistique des Gorges de la Loire. La flore n’est évidemment pas en reste…

De manière exemplaire le Syndicat Mixte d’Aménagement des Gorges de la Loire (SMALG) a entrepris il y a peu la mise en place d’Atlas de la Biodiversité (ABC) sur l’ensemble des six communes du secteur : St Just St Rambert, Chambles, St Victor sur Loire (St Etienne), Caloire, Unieux et St Maurice en Gourgois. Ce genre d’opération ne concerne en général qu’un ou deux projets d’ABC. Dans ce cas c’est l’ensemble des communes du Syndicat Mixte qui se trouve concerné. Le Groupe Sympetrum participe à ces ABC à sa manière en mettant à disposition, depuis 2018, les données odonatologiques sur les communes concernées.

Les gorges se poursuivent sur le département voisin de la Haute-Loire et nos Sympetrum n’ayant pas de frontière prospèrent aussi sur ce département.

Pour aller plus loin…

Crédit photo : ©© bysa – Laurent Fraquet – Wikimedia commons