Inventaires des Libellules d’altitude dans les Alpes

Atelier participatif du Groupe Sympetrum

Atelier à distance par visio/audioconférence (salons virtuels).

L’atelier s’est déroulé le 30 mars 2020 de 16h à 17h.

Construction d’un réseau d’observateurs pour la réalisation d’inventaires participatifs sur les libellules d’altitude des Alpes (2021, 2022)

Animation : Marie Lamouille-Hébert

Nous vous proposons d’échanger lors d’un atelier pour réfléchir ensemble aux éléments fondateurs nécessaires pour une co-construction opportune et fonctionnelle d’un réseau d’observateurs pour mettre en place un système d’acquisition de données, dont vous serez une des charnières, à l’aide de la science participative.

Dans le cadre d’un projet de thèse sur les libellules d’altitude et le changement climatique (2021-2024), le GRPLS, partenaire du projet, va accompagner cette démarche par entre autres choses, l’animation d’un réseau d’observateurs naturalistes et compétents sur les libellules.

L’objectif de la mise en place de ce réseau d’observateur est de permettre d’avoir sur l’arc alpin le plus de données acquises de façon standardisées sur un maximum de mailles. Ces dernières seront tirées aléatoirement en fonctions des gradients des variables étudiées (par exemple altitude, connections entre les zones humides). Lors de ces sorties sur le terrain, des éléments sur les zones humides de la maille prospectée seront relevés pour améliorer la connaissance sur la distribution des habitats potentiels des libellules. (En fonction des connaissances de chacun, des relevés complémentaires sur les amphibiens et la flore pourraient être proposés).

Les principales espèces qui seront recherchées sont : Aeshna caerulea, Aeshna juncea, Somatochlora alpestris, Somatochlora arctica, Leucorrhinia dubia, Coenagrion hastulatum, Sympetrum danae.

Cette collecte de données consolidera le jeu de données existant en Rhône-Alpes, mais également dans les autres régions alpines. Ces informations permettront de mieux connaitre la distribution actuelle et future des libellules rares et menacées d’altitude (toutes vulnérables ou quasi-menacées sur la liste rouge de métropole de 2016 et inscrites ou en cours d’inscription au Plan National d’Action Odonates). Des propositions d’actions pour la conservation des espèces et leurs suivis dans les années à venir émergeront en 2024/2025 suite aux analyses.

Atelier de co-construction d’un réseau d’observateur des libellules d’altitude

Compte-rendu rédigé par Marie Lamouille-Hébert

Cet atelier a compté 12 personnes : quatre départements étaient représentés (Ain, Isère, Savoie et Haute-Savoie). L’ensemble des participants était très motivé par le projet de mise en place d’un réseau d’observateurs des libellules d’altitude. Parmi les personnes présentes certaines étaient débutantes et d’autres expertes dans la détermination des espèces. Toutes étaient partantes pour se former et participer aux prospections prévues en 2021 et 2022 sur les espaces alpins d’altitude. Certains se sont proposés pour décliner des formations (suite à une prise en main commune des protocoles) dans les départements alpins. Ce projet est en cours de construction technique et financière. Nous tiendrons informés les participants des suites du projet au fur et à mesure de ses avancées.

Nous vous rappelons que pour se former, il existe les OdoRunAlpes dont un aura lieu en Haute-Savoie début septembre. Plus d’informations sur les OdoRunAlpes ici.

Cette année est prévue un séminaire porté par la DREAL Aura  et organisé en partenariat par le pôle invertébré, le GRPLS, le CEN Auvergne et FNE Haute-Savoie sur les libellules alpines du Plan National d’Action. Nous vous tiendrons informés dès que le programme sera finalisé. La date devrait être le 15 octobre. Cet événement aura lieu à Lyon ou à Grenoble.